© Greta Farnedi - Unsplash

Fermes de Noé

Type de mission

Paysage
© Michel Gunther / Biosphoto
Noé défend un modèle agroécologique fondé sur le respect des équilibres écologiques au sein des écosystèmes agricoles, faisant de la biodiversité une alliée de l’agriculture

Le programme Fermes de Noé a pour ambition d’accélérer la transition agroécologique des acteurs des filières agricoles et des territoires, en redonnant sa place à la biodiversité, avec les services écosystémiques qu’elle fournit. 

Il s’appuie en particulier sur les acteurs de l’agroalimentaire qui représentent un levier majeur de cette transition : coopératives agricoles, industriels, distributeurs, porteurs de labels ou certifications, etc. 

CONTEXTE ET AMBITIONS

L’agriculture couvre 50 % du territoire français et le modèle intensif, majoritaire, est l’un des principaux facteurs de la perte de biodiversité. 

Au contraire, l’agroécologie consiste à protéger les services écosystémiques dont nous tirons nos ressources, en améliorer leur efficacité, plutôt que de les épuiser, permettant à terme un abandon des produits phytosanitaires et autres intrants qui déséquilibrent les écosystèmes. 

Noé considère que les acteurs de l’agroalimentaires doivent s’engager en leaders de la transition agroécologique du fait de leurs relations économiques étroites avec le monde agricole et leur influence sur les modes de consommation. 

C’est pour cela que le programme Fermes de Noé s’attache en particulier :

  • à développer et déployer, avec ses partenaires de l’agroalimentaire, des outils pour évaluer et préserver la biodiversité

  • à identifier les leviers économiques permettant de lever les coûts et les risques liés à cette profonde transformation

  • à porter à la connaissance du grand public les solutions pour préserver la biodiversité des milieux agricoles au travers des choix d’alimentation

Activités et impacts


Pour mener à bien ces ambitions, nous animons notamment le Club AGATA


Il rassemble plusieurs acteurs de l’agroalimentaire et des experts pour co-construire des solutions en faveur de la biodiversité. Notre projet-phare, qui est de construire des indicateurs de biodiversité pour encourager la transition agroécologique, doit beaucoup à ce travail collectif : il nous a permis d’identifier 14 indicateurs de biodiversité que nous encourageons désormais à mettre en œuvre le plus largement possible.

Nous avons aussi à cœur d’expérimenter nous-mêmes, avec nos partenaires, les solutions qui nous identifions. Ainsi neuf coopératives agricoles ont testé nos indicateurs en 2020.

En savoir plus sur le Club AGATA


© Claudius Thiriet / Biosphoto

Enfin, nous proposons d’accompagner étroitement des acteurs de l’agroalimentaire dans le travail mené avec leurs fournisseurs en faveur de la biodiversité. Avec le groupe Mondelez par exemple, nous continuons à renforcer les critères de biodiversité qui fondent le programme Harmony dans lequel s’engagent les producteurs de blé. Il permet déjà d’implanter chaque année près de 900 ha de surfaces en faveur des pollinisateurs.


Nos outils et ressources

zoom sur un projet phare

construire des indicateurs de biodiversité pour accélérer la transition agroécologique


Le lien entre biodiversité et production agricole est étroit. Une exploitation peut avoir des impacts négatifs, mais aussi positifs sur son environnement. 
Si les acteurs du secteur agro-alimentaire sont conscients de ces impacts, les indicateurs pour les aider à les mesurer restent rares. Pourtant, suivre précisément ces interactions est la première étape indispensable pour orienter les pratiques agricoles vers une meilleure préservation de la biodiversité.

Partenaires

  • FONDATION DANIEL ET NINA CARASSO
    Créée en 2010, cette fondation est engagée dans les domaines de l'alimentation durable et de l'art citoyen en France et en Espagne. C'est une fondation familiale sous l'égide de la Fondation de France. 

    MONDELEZ INTERNATIONAL
    Mondelez International est une multinationale agroalimentaire américaine, particulièrement présente dans les secteurs du biscuit et du chocolat, implantée dans de nombreux pays. Noé travaille avec le programme LU'Harmony dans lequel sont engagés les producteurs de blé de la marque.
    OFFICE FRANCAIS DE LA BIODIVERSITÉ
    L'Office français de la biodiversité (OFB) est un établissement public dédié à la protection et la restauration de la biodiversité en métropole et dans les Outre-mer, sous la tutelle des ministères de la Transition écologique et de l'Agriculture et de l'alimentation.

    N.A.E.
    N.A.E. pour Naturale Antica Erboristeria (du groupe allemand Henkel) propose des produits cosmétiques Bio et aux formules véganes (soins visage ou corps, gels douche, déodorants, shampooings, etc.). 

cONTACT

Contactez-nous POUR :
En savoir plus sur les actions et accompagnements proposés aux acteurs de l’agroalimentaire.

Ces programmes peuvent vous intéresser

Pélican frisé
PRAIRIES DE NOE
L'une des ambitions des Prairies de Noé est de restaurer des zones de refuge, de reproduction et d'alimentation en faveur des insectes pollinisateurs et de l'ensemble de la biodiversité prairiale. Ce programme répond aussi à fort besoin d'amélioration des connaissances sur les pollinisateurs sauvages.
L'une des ambitions des Prairies de Noé est de restaurer des zones de refuge, de reproduction et d'alimentation en faveur des insectes pollinisateurs et de l'ensemble de la biodiversité prairiale. Ce programme répond aussi à fort besoin d'amélioration des connaissances sur les pollinisateurs sauvages.
Araucarias
Opération papillons
L’Opération papillons est un observatoire de sciences participatives lancé en 2006 et porté par Noé et le Muséum national d’Histoire naturelle. Il propose à tout un chacun, néophytes comme naturalistes confirmés, de recenser et compter les papillons de jour de son jardin, balcon ou parc public en vue d'améliorer la connaissance et la recherche scientifiques.
L’Opération papillons est un observatoire de sciences participatives lancé en 2006 et porté par Noé et le Muséum national d’Histoire naturelle. Il propose à tout un chacun, néophytes comme naturalistes confirmés, de recenser et compter les papillons de jour de son jardin, balcon ou parc public en vue d'améliorer la connaissance et la recherche scientifiques.
Dernières actualités