© Nicolas-Alain Petit / Biosphoto

conservation et restauration de la forêt calédonienne

Type de mission

Palmiers et conifères
© Nicolas-Alain Petit / Biosphoto
Avec plus de 3400 espèces de plantes vasculaires autochtones, dont 76% sont endémiques, et un taux de dégradation spectaculaire, la Nouvelle-Calédonie est l’un des 35 points chauds de la biodiversité sur la planète (une zone possédant une grande richesse de biodiversité mais particulièrement menacée par l’activité humaine).

Depuis 10 ans, Noé œuvre à la conservation des espèces de palmiers et conifères menacés. Aujourd’hui, le programme Conservation et Restauration de la forêt Calédonienne travaille à la préservation de leur habitat : la forêt humide. Car un écosystème fonctionnel, c’est un abri pour une multitude d’espèces.


CONTEXTE ET AMBITIONS

La Nouvelle-Calédonie présente une flore exceptionnelle avec 76% des espèces végétales propres à l’archipel, soit l’un des taux d’endémisme les plus élevés au monde.

Cependant la moitié de ces espèces est menacée d’extinction selon la Liste Rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Noé le constate depuis 10 ans en réalisant des plans d’actions de conservations des espèces : l’une des principales menaces est le feu. 
Près de 1% du territoire de la Nouvelle-Calédonie est ravagé chaque année par des incendies d’origine anthropique.

En réponse à ces enjeux, Noé mène des projets de restauration écologique en favorisant l’implication des populations locales dans la conservation de leur environnement

Aujourd’hui, cela passe par :
  • l'élaboration concertée de plans d'action de conservation
  • le renforcement des capacités des associations implantées en tribu pour la production d’espèces endémiques à destination de la restauration écologique
  • la coordination des actions de restauration 
  • la sensibilisation des populations aux enjeux environnementaux.


ACtivités et impacts

Les activités du projet sont : 

  • L’élaboration concertée de plans de conservation d’espèces et de plans de restauration de sites dégradés à partir de l’évaluation de l’état de conservation des espèces cibles et de leurs milieux.

  • La mise en oeuvre d'actions de restauration écologique.

  • Le renforcement des capacités des populations locales pour la production de plantes endémiques diversifiées pour les projets de restauration écologique.

  • La mise en place d’un environnement institutionnel et grand public favorable à la préservation de la forêt calédonienne et des espèces qu’elle abrite.


Chiffres-clés sur nos activités


  • Une espèce déclassée sur la liste rouge de l’UICN. Le statut de Cyphophoenix nucele a été revu de « En Danger critique d’extinction » à « Vulnérable ».

  • Une plantation pilote de Callitris Sulcata pour la restauration de la vallée de la Comboui dégradée par les feux.
 
  • Trois pépinières communautaires accompagnées pour la production d’espèces endémiques pionnières à destination de la restauration écologique. 

  • Création et mise à disposition d’une campagne pédagogique sur la forêt humide (à télécharger ci-dessous).

Nos outils et ressources

Zoom sur un projet phare

Restaurer des continuités écologiques sur la Côte Oubliée

En Nouvelle-Calédonie, une partie de la côte sud-est de la Grande Terre abrite une biodiversité exceptionnelle. 
80% des espèces d’araucaria du territoire y ont trouvé refuge. Dépourvue de toute piste d’accès, on l’appelle la Côte Oubliée !

Nos partenaires

  • fondation franklinia
    La conservation des espèces d’arbres menacées est l’objectif central des projets que la Fondation Franklinia soutient. 
    La fondation adopte une approche par espèces, sachant que la conservation des espèces permet la conservation des habitats et la protection des intérêts des populations qui en dépendent.

    office francais de la biodiversité
    L'Office français de la biodiversité (OFB) est un établissement public dédié à la protection et la restauration de la biodiversité en métropole et dans les Outre-mer, sous la tutelle des ministères de la Transition écologique et de l'Agriculture et de l'alimentation.

    province sud
    La province Sud est une des trois provinces qui constituent la Nouvelle-Calédonie. 
    Elle correspond à la partie sud-est de la Grande Terre et à l'île des Pins. Son chef-lieu est Nouméa qui est aussi le chef-lieu de la Nouvelle-Calédonie.

    Chanel parfums beauté
    CHANEL est une entreprise française productrice de haute couture, ainsi que de prêt-à-porter, accessoires, parfums et divers produits de luxe.
    Elle soutient depuis plusieurs années les actions de conservation du palmier de Lifou.

Contact

contactez-nous pour :
Obtenir plus d'informations sur le programme ou soutenir nos actions.

CES PROGRAMMES PEUVENT VOUS INTÉRESSER

Pélican frisé dans les balkans
Dans les Balkans, Noé œuvre pour la préservation des zones humides à travers la conservation du pélican frisé, le plus grand oiseau d’Europe. Ce dernier est une "espèce parapluie", terme qui désigne une espèce dont l'étendue du territoire permet la protection d'un grand nombre d'autres espèces si celle-ci est protégée.
L'une des ambitions des Prairies de Noé est de restaurer des zones de refuge, de reproduction et d'alimentation en faveur des insectes pollinisateurs et de l'ensemble de la biodiversité prairiale. Ce programme répond aussi à fort besoin d'amélioration des connaissances sur les pollinisateurs sauvages.
cacao sous ombrage
Afin de lutter contre la déforestation et la pauvreté, le projet vise à améliorer la productivité des exploitations de cacao villageoises, mais surtout à encourager la pratique de l’agroforesterie pour une production de qualité, durable et sans déforestation.
L’Opération papillons est un observatoire de sciences participatives lancé en 2006 et porté par Noé et le Muséum national d’Histoire naturelle. Il propose à tout un chacun, néophytes comme naturalistes confirmés, de recenser et compter les papillons de jour de son jardin, balcon ou parc public en vue d'améliorer la connaissance et la recherche scientifiques.
Dernières actualités