Apiculteurs et apicultrices au Cameroun

BIONAT : Produits biologiques et naturels du Cameroun

Type de mission


Allier la conservation de la biodiversité et le développement économique des populations vivant autour d’aires protégées au Cameroun est l’ambition du programme BIONAT. 

L’approche vise à impliquer tous les acteurs des territoires et tous les acteurs nationaux ayant un rôle à jouer dans les filières identifiées, de la collecte et production à la transformation et commercialisation, ainsi qu’à la gestion des espaces et espèces.

contexte et ambitions

Les filières "pro-biodiversité" visent à mettre en synergie l’économie et la biodiversité de la façon suivante : 

  • Les produits de la nature deviennent une source de revenu durable pour les populations riveraines des aires protégées. Ces populations développent un intérêt économique à protéger les aires protégées et la biodiversité qu’elles renferment. 

  • En associant le développement de filières à des activités de conservation ayant un impact positif sur la biodiversité, les populations s’engagent à travers leurs pratiques (plan de gestion durable des ressources, pratiques agroécologiques, agroforesterie, etc.) et dans des activités de conservation (patrouilles anti-braconnage, suivi écologique, protection d’habitats emblématiques, etc.).

  • Les gestionnaires des aires protégées et les autorités locales s’intéressent à l’accès aux ressources et leur gestion durable. 

  • Les acheteurs finaux sont sensibilisés aux enjeux et dynamisent les filières.   

activités et impacts

Les partenaires du projet BIONAT sur le terrain sont 3 ONG camerounaises, et une entreprise sociale, et les zones d’action sont 2 zones périphériques d’aire protégée : 






Les objectifs spécifiques du projet sont de : 

  • Valoriser des produits forestiers et agroforestiers par une garantie de qualité biologique. Les ressources sont valorisées sous forme de produits transformés (beurres et huiles végétales, poudres) à faible impact écologique et à forte valeur ajoutée.

  • Changer d'échelle la commercialisation des produits forestiers naturels camerounais. 

  • Capitaliser et pérenniser l'innovation en transférant les nouvelles capacités aux partenaires du projet sur le terrain, en diffusant les résultats et en pérennisant les innovations par l’implication des communautés, et des acteurs publics et privés des territoires et filières.  

Les filières concernées sont : le karité biologique, le cacao sans déforestation, le miel, et des noix locales du Dja (Moabi, M’Balaka, Njansang, Mangue Sauvage). 

Quelques objectifs clés du projet : 

  • Au moins 600 producteur·rice·s, dont plus de 60% de femmes, sont formé·e·s et organisé·e·s et développent des produits suivant des standards bio ; 

  • Au moins 65 tonnes de produits issus de filières pro-biodiversité sont écoulées sur les marchés nationaux et internationaux

  • Des plans de gestion sont mis en œuvre sur chaque filière pour assurer une collecte durable ; 

  • Au moins 10 000 plants endémiques et agroforestiers produits et plantés par les communautés ; 

  • Au moins 15 000 personnes seront touchées par les campagnes de sensibilisation sur la gestion et valorisation des ressources naturelles ; 

  • 100 000€ de chiffre d'affaires seront générés par la vente de produits naturels sur le marché camerounais. 



Nos outils et ressources

Zoom sur un projet phare

Transformer et commercialiser les fruits de la forêt en produits naturels et biologiques à haute valeur écologique


La mise en place d’une plateforme de transformation des produits forestiers non ligneux et du cacao en beurres végétaux permet d’augmenter la valeur ajoutée des produits, et d’améliorer significativement les revenus des producteurs. 

La création d’une entreprise sociale pour leur commercialisation permet d’assurer une exploitation durable, traçable et équitable de ces produits.

partenaires

  • agence française de développement
    L'Agence française de développement (AFD) est une institution financière publique qui met en œuvre la politique de développement de la France, agit pour combattre la pauvreté et favoriser le développement durable. Cet établissement public finance et accompagne des projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la planète.

    PHYTODESS
    Phytodess est une marque du groupe Dessange de produits de beauté pour les cheveux et le cuir chevelu. Les produits Phytodess possèdent une majorité d’actifs d’origine naturelle et un sourcing maîtrisé et solidaire favorisant le respect de la biodiversité et le développement d’une économie de proximité.

    FONDATION SISLEY D'ornano
    Abritée par la Fondation de France, la Fondation Sisley-d’Ornano intervient dans les domaines de la santé, de la solidarité, de l’éducation, de la culture et de l’environnement, en France et à l’international.



contact

contactez-nous pour :
Obtenir plus d'informations et soutenir nos projets (mécénat de compétences, achat de produits pro-biodiversité, partenariats, etc.)
mariana odru
Responsable Filières Afrique Centrale

Ces programmes peuvent vous intéresser

cacao sous ombrage (gabon)
Afin de lutter contre la déforestation et la pauvreté, le projet vise à améliorer la productivité des exploitations de cacao villageoises, mais surtout à encourager la pratique de l’agroforesterie pour une production de qualité, durable et sans déforestation.
L'une des ambitions des Prairies de Noé est de restaurer des zones de refuge, de reproduction et d'alimentation en faveur des insectes pollinisateurs et de l'ensemble de la biodiversité prairiale. Ce programme répond aussi à fort besoin d'amélioration des connaissances sur les pollinisateurs sauvages.
MOABI ET KEVAZINGO : ARBRES À HAUTE VALEUR SOCIALE (CAMEROUN, GABON)
Le Moabi et le Kévazingo sont des essences sacrées et mythiques pour les communautés locales qui l’utilisent à des fins médicinales et spirituelles. Mais ce sont aussi des essences très recherchées sur le marché international pour leur bois. L’exploitation illégale présente un véritable risque pour la survie de ces deux espèces.
L’Opération papillons est un observatoire de sciences participatives lancé en 2006 et porté par Noé et le Muséum national d’Histoire naturelle. Il propose à tout un chacun, néophytes comme naturalistes confirmés, de recenser et compter les papillons de jour de son jardin, balcon ou parc public en vue d'améliorer la connaissance et la recherche scientifiques.
Dernières actualités