Retour aux actualités

Les vacances d’été sont arrivées ! Comment allier congés et préservation de la biodiversité ? Noé vous dit tout…

10 juillet 2020

Après un printemps confiné qui restera dans les annales pour tous les Français et pour de très nombreuses personnes sur la planète, le temps des vacances d’été (bien méritées) est enfin arrivé ! Comment profiter de cette période pour agir pour la biodiversité ou tout simplement pour en apprendre davantage sur la nature qui vous entoure. Noé vous fournit quelques pistes à explorer…

Observer la nature grâce aux programmes de sciences participatives

Noé anime trois programmes de sciences participatives (appelés Les Observatoires de la biodiversité) que vous pouvez mettre en pratique dans votre jardin, durant la nuit ou encore à l’occasion d’une balade en forêt.

Les forêts françaises couvrent en effet près de 31% de notre territoire métropolitain. Il y en a donc forcément une près de chez vous ou proche de votre lieu de vacances. Avec notre application « Mission Forêt avec Noé » (téléchargeable gratuitement), partez enquêter parmi les arbres à la recherche de nombreuses espèces : champignons, gastéropodes, reptiles, amphibiens… Noé vous propose jusqu’à 42 missions d’observation différentes selon la forêt où vous vous trouvez. Des observations que Noé transmet ensuite à l'Inventaire National du Patrimoine Naturel et qui alimente la recherche naturaliste.

Fuir la chaleur des villes grâce à une balade en forêt

Malheureusement, et plus fortement depuis quelques années, il devient de moins en moins rare d’échapper à des journées caniculaires durant l’été ! Et pour les urbains que nous sommes (on estime que près de 8 Français sur 10 vivent en ville aujourd’hui), ces journées ne sont guère agréables.

Les forêts sont alors une aubaine pour se balader au frais, car grâce à l’ombre des feuillages et à l’humidité ambiante, la température y est bien plus douce. C’est aussi l’occasion de prendre un gros bol d’air pur et de se ressourcer… Les végétaux et les arbres notamment sont en effet des filtreurs d’air. Ils réduisent aussi le stress et ont un impact positif sur le moral !

Par ailleurs, on peut pratiquer toutes sortes d’activités en forêt : des randonnées pédestres ou équestres, du vélo, de la cueillette (raisonnable évidemment), de l’accrobranche et parfois même de l’escalade. Tout le monde peut y trouver son compte !

Le site de l’Office National des Forêts vous aide même à trouver des idées !

Nettoyer les plages et le bord de mer

Vous êtes plutôt branché vacances sur la côte que vacances à la campagne ? Nous avons pensé à vous également !

Si vous profitez de vacances sur le littoral, pourquoi ne pas démarrer votre journée par une balade matinale et utile sur la plage en y ramassant les déchets plastiques ? On estime malheureusement que l’on retrouve des déchets plastiques dans 88% des océans aujourd’hui ! Une situation dramatique surtout quand on sait que la grande majorité de ces déchets est d’origine terrestre.

Alors allions l’utile à l’agréable. Agissons et ramassons bouteilles, canettes, sacs plastiques, mégots de cigarette et autres détritus sur nos belles plages durant les vacances… Un petit geste à l’échelle de la planète, mais un petit geste à impact positif qui vous fera du bien et qui fera du bien au littoral.

Observer la flore et la faune marines

Nous vous parlions plus haut des programmes de sciences participatives que Noé anime. Il en existe de nombreux autres en France, et dans tous les domaines.

Sur le littoral, vous pouvez profiter du programme sur la biodiversité littorale appelé « BioLit », disponible partout sur nos côtes.

Les actions proposées ont pour objectif de « suivre l’état de santé du littoral ». Différentes missions thématiques sont possibles autour des algues, des poissons, des crustacés, des mammifères, des oiseaux… BioLit propose des actions classées par niveau. Les actions de niveau 1 sont à la portée de tous et peuvent être entreprises seul ou en famille, sans besoin d’être accompagné.

BioLit s’adresse aussi aux juniors, et leur offre la possibilité de s’impliquer dès le plus jeune âge. L’occasion de les sensibiliser sur les comportements et les bonnes attitudes à adopter pour protéger le littoral.

L'info en + : ne manquer pas le site web "OPEN". Ce portail regroupe tous les programmes de sciences participatives qui existent en France. Vous pouvez les filtrer selon une région, un thème, une espèce, un niveau. Un véritable mine d’informations, où vous pourrez bien sûr retrouver les actions de Noé.

La biodiversité, c’est même la nuit avec les chauves-souris !

Les 29 & 30 août, participez à la 24e édition de la Nuit internationale de la chauve-souris. Cet événement, auquel Noé apporte tout son soutien, a une résonance particulière cette année après que cette espèce déjà très menacée se soit trouvée mise à mal en raison de la pandémie de Covid-19.

La Nuit internationale de la chauve-souris est l’occasion d’en apprendre plus sur cette espèce, son mode de vie, les menaces qui pèsent sur elle et les actions de protection à mettre en place.

Tout au long de l’été et en particulier le week-end du 29 et 30 août, des centaines d’animations sont proposées partout en France.

Se ressourcer à la montagne

Quoi de mieux que la montagne pour se retrouver au cœur de la nature, et se perdre dans sa contemplation.

Comme en forêt, des dizaines d’activités sont possibles. Si vous optez pour l’une des plus pratiquées, la randonnée pédestre, prenez le temps d’observer la nature qui vous entoure. Marcher est une excellente façon de découvrir la flore. Il existe de nombreuses applications pour smartphones pour mieux cerner la biodiversité qui nous entoure.

Pour n’en citer que quelques exemples, vous pouvez regarder Pl@ntNet qui identifie jusqu’à 1000 espèces parmi les plus courantes d’Europe ou encore Clés de forêt développée par l’Office National des Forêts pour vous aider à reconnaître les arbres.

N’oubliez par ailleurs pas ces quelques règles qui aideront à préserver la nature lors de vos activités en montagne :

  • Emprunter les sentiers balisés lors de vos passages pour ne pas abîmer la faune et la flore.
  • Eviter de cueillir des fleurs ou des plantes.
  • Ne jetez aucun déchet dans la nature.
  • Respectez les animaux sauvages : ne les approchez pas, ne les touchez pas, observez-les en silence.

Nous espérons que ces quelques conseils vous permettront d'allier vacances d'été et biodiversité ! Il ne nous reste qu'à vous souhaiter à toutes et à tous de très bonnes vacances !