"Le mot « biodiversité » devient un mot usité de la langue française, repris par les politiques de tous bords. Militant écologiste bucolique, je le vois aussi fleurir avec bonheur dans les médias. Lors des municipales de mars 2020, on a même assisté à des joutes de verdissement des villes, où les listes concurrentes s’affrontent en surenchérissant sur le nombre d’arbres plantés dans leur commune. La France serait-elle atteinte d’une épidémie de biodiversité ?"
Lire la suite

Arnaud Greth

Président-Fondateur de Noé