conjuguer esthétisme et biodiversité, c'est possible et nécessaire
© Alexandre Petzold / Biosphoto

Les jardins remarquables : démonstrateurs de bonnes pratiques

Il semble difficile d’associer les jardins remarquables ou patrimoniaux et une gestion écologique et respectueuse de la biodiversité. Pourtant certains sites d’importance s’y sont déjà mis...
Au domaine de Chantilly, les tondeuses et tracteurs ont été remplacés dans certaines zones par des moutons qui participent à une politique d’éco-pâturage. Au potager du Roi de Versailles, des techniques anciennes comme la taille en espalier des arbres fruitiers, côtoient paillage et compost, à deux pas du parc du château si connu. 

En effet, ces jardins n’échappent pas au caractère vivant qui compose tout espace vert. Souvent réservoirs horticole ou botanique, traversés par des cours d’eau, plantés de bois, ils constituent de très riches écosystèmes à préserver. 

De plus en plus de gestionnaires de sites patrimoniaux arrivent à ce constat. Une bonne nouvelle pour la nature ! Alliant esthétisme et biodiversité, ces jardins sont un plaisir aussi bien pour les visiteurs qui en apprécieront les différentes ambiances ainsi aménagées que pour les papillons, insectes auxiliaires, hérons, coléoptères et autres hérissons. 

Un constat qui semble naturel quand on se rappelle que nombre de ces jardins ont été conçus à une époque où le jardinage ne s'appuyait ni sur un matériel lourd ni sur l’emploi de nombreux produits chimiques. Par ailleurs, la loi Labbé de 2017 et celle de 2019 s’appliquent dorénavant à ces sites qui sont très souvent la vitrine d’un monument emblématique et touristique. 

Des alternatives ont ainsi dû être explorées pour maintenir une gestion soignée ou au contraire prendre le parti de laisser complètement vivre le jardin et d’impulser une nouvelle évolution au site. 

Les Jardins de Noé comptent maintenant parmi leurs membres, plusieurs de ces jardins remarquables, un peu partout en France. 

Nous vous invitons à découvrir les témoignages en vidéos de deux de ses représentants et, qui sait, à remettre en question votre vision des jardins remarquables. 

Témoignage de Antoine Jacobsohn et son équipe au sein du potager du Roi de Versailles.


Témoignage de Gilles Becquer et son équipe au Domaine national de Saint-Germain-en-Laye.



Vous souhaitez en savoir plus sur cette démarche ou lui apporter votre soutien ?

Contactez Mathilde PLANCHAT-LEVÊQUE, Chargée de programme Jardins de Noé : mplanchat@noe.org