Votons pour une planète vivante !

Gommée par le contexte économique et sécuritaire, la crise environnementale est occultée par la majorité des candidats à l’élection présidentielle. Pourtant le réchauffement climatique a accru la température moyenne de 1 °C au niveau mondial. Ramené à la température moyenne de l’atmosphère (qui est de 15 °C), c’est déjà une énorme fièvre… Les populations sauvages de vertébrés ont diminué de près de 60 % depuis 1970. Et la nature ordinaire, faute d’attention et de soins, dysfonctionne de plus en plus, et nous prive de ses bienfaits. Mais qui s’en préoccupe sérieusement et appelle le pays à l’indispensable transition écologique et au respect de la nature, nécessaires à la survie de tous les êtres vivants, dont l’humanité ? La crise écologique, dont les signes d’irréversibilité sont de plus en plus soulignés par les scientifiques, risque de marquer à jamais l’histoire de la biosphère, et bouleverser irrémédiablement les équilibres de notre planète.

Pour Noé, il n’y a pas d’effet de mode pour la planète. Ce contexte difficile pour la biodiversité nous motive encore plus. Nous le savons tous, la sauvegarde de la biodiversité s’inscrit dans un temps long. Mais il nous faut agir dès maintenant.

Et si les politiques ne veulent pas intégrer les défis planétaires à relever, ce sont aux citoyens, à nous tous donc, de nous en emparer, et de ce coté là, chaque jour me prouve que le monde change. Il suffit de voir les initiatives des collectivités, des entreprises, des associations locales, des gens autour de moi, pour me donner de l’espoir et de l’énergie !

Merci chaleureusement pour votre soutien.

Arnaud Greth, Président Fondateur de Noé