Retour aux actualités

Zoom sur l'expérimentation "Insectes et Ciel étoilé"

13 novembre 2017

Le programme « Insectes et Ciel étoilé », développé par Noé depuis 2015 est à la portée de tous, il permet d’évaluer à grande échelle l'impact de la pollution lumineuse sur la biodiversité, en couplant l’observation des étoiles à celle des insectes nocturnes.

Il suffit pour cela de suivre un protocole simple : étendre un drap blanc dans un jardin à la belle saison, y placer une forte source lumineuse, et au bout d’une heure, relever le nombre et le type d’espèces attirées par la lumière. Cette observation donnera une indication de l’abondance et de la diversité des espèces présentes dans le secteur. Dans le même temps, il est proposé d’évaluer la qualité du ciel nocturne et donc d’estimer la pollution lumineuse ambiante en déterminant le nombre d’étoiles visibles de la constellation du Cygne depuis le lieu d’observation.

Cet outil assure une sensibilisation efficace du public et porte un objectif scientifique en aidant à la connaissance des impacts des nuisances lumineuses sur la biodiversité.

L’observation et la découverte de la biodiversité nocturne par les sciences participatives sont une première étape ; ensuite, place à l’action !

La collectivité, principale gestionnaire de son éclairage public, a un rôle important à jouer pour limiter sur son territoire les impacts de la pollution lumineuse. Chaque citoyen peut aussi agir à son échelle et interpeller les pouvoirs publics.

Suggérer une extinction nocturne, interpeller sur des sources lumineuses envahissantes ou éblouissantes, alerter quant à la disparition de certaines espèces nocturnes… les messages à passer sont nombreux !

Pour accompagner ces changements de pratiques, Noé a déjà établi une Charte de l’Eclairage durable, destinées aux gestionnaires des collectivités.

Ce document préconise notamment de repérer les zones du territoire les plus sensibles à la pollution lumineuse et à fort enjeu biodiversité, d’y moduler l’éclairage pour limiter les nuisances lumineuses (en jouant sur la temporalité, l’intensité, la nature de la lumière émise, etc). et de mettre en place localement une démarche pédagogique de sensibilisation pour les citoyens.

Retrouvez ici le contenu de la Charte de l’Eclairage durable et le protocole « Insectes et ciel étoilé ».