Retour aux actualités

Retour sur le colloque Biodiversité et Patrimoine qui s'est déroulé le 4 décembre !

06 décembre 2018

Le 4 décembre s’est tenu le colloque Biodiversité & Patrimoine organisé par l'équipe des Jardins de Noé et le Ministère de la Culture. Cette journée fut l’occasion d’échanger sur les alternatives aux pesticides pour les espaces verts et les jardins. Parrainé par Monsieur Alain Baraton, Jardinier en chef du Grand parc du château de Versailles, cet évènement a accueilli près de 130 participants, passionnés de jardin et de biodiversité.

Au 1er janvier 2019, la loi Labbé prévoit pour les particuliers l'interdiction de vente, détention et utilisation des produits phytosanitaires. C’est pourquoi il est essentiel de partager les solutions pratiques qui peuvent être mises en place pour favoriser l’application de cette loi dans nos jardins mais aussi au sein des jardins emblématiques et attenants aux bâtiments historiques. L’occasion d’aborder la gestion écologique non plus comme une contrainte mais comme une opportunité.

Un point de vue partagé par les douze intervenants :

  • Maxime Guérin, chargée d’études Plantes & Cité
  • Mathilde Charon, chargée de mission à la Société nationale d’horticulture de France (SNHF)
  • Pierre Bonnaure, responsable des parcs et jardins du Palais de l’Elysée
  • Anne marchand, chargée de la communication et de l’expertise sur le patrimoine des parcs et jardins historiques et Secrétaire Générale adjointe de l’association Hortis
  • Odile-Marie Tombarello, cheffe de projet jardins patrimoniaux et responsable scientifique du domaine de Méréville.
  • Patrice Gagé, jardinier en chef des domaines départementaux, Conseil départemental de l’Essone.
  • Mirabelle Croizier, architecte du patrimoine
  • Antoine Quenardel, paysagiste
  • Aurore Bailly, Manager de projet Environnement et Laurent Goutelard, Coordinateur national travaux et schémas directeurs chez RTE

Noé les remercie chaleureusement pour leur présence.

La visite du Jardin des Tuileries animée par Floriane Guihaire, cheffe de l’unité jardin a permis de découvrir concrètement les méthodes de gestion durable mises dans ce jardin emblématique de notre patrimoine historique et très apprécié des touristes.

« Les jardins patrimoniaux, les sites d’entreprises et les jardins de particuliers sont donc d’une importance capitale, tant leurs répartitions géographiques en font souvent des réservoirs indispensables à la survie des espèces. » conclut Mathilde Planchat Lévèque, chargée de programme des Jardins de Noé.

Valérie Collin, Secrétaire générale de Noé Alain Baraton, parrain d'honneur du colloque Pauline Fiacre, service civique pour les Jardins de Noé
Visite des Jardins des Tuileries