Retour aux actualités

Pour la première fois la RNNTT est visitée par les autorités

24 mai 2017

Après de multiples tentatives infructueuses depuis plusieurs années, Noé a fait venir les Ministres de l’intérieur et de l’environnement de l’Etat du Niger dans la Réserve Naturelle de Termit et Tin-Toumma (RNNTT). Les plus hautes autorités de l’Etat du Niger n’avaient, en effet, encore jamais organisé de visite officielle dans cette Réserve, la plus grande d’Afrique, alors que la considération des besoins de ce refuge pour la faune sahélo-saharienne était indispensable.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur monsieur Bazoum Mohamed et le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable monsieur Almoustapha Garba ont visité la RNNTT en février 2017 pour rencontrer les populations locales et découvrir la richesse de sa biodiversité. Le Gouverneur de Zinder, des députés nationaux, des préfets, des maires, des équipes techniques des deux ministères, des responsables de Forces de Défenses et de Sécurité les ont accompagnés représentant un cortège de 22 véhicules tout terrain.

La population a accueilli les ministres tout au long de la mission, et les ont rejoints à Dongoumi, dans la partie nord du massif, pour les festivités organisées en leur honneur. Le chef du groupement de Bornaye, Monsieur Goukouni, pris d’émotion a déclaré: « Notre satisfaction est morale, ce n’est pas la politique qui a amené le gouvernement dans cette zone mais notre faune sauvage ».

Le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable monsieur Almoustapha Garba a fait de cette visite une priorité dans son agenda. Il a ainsi reçu des mains propres des communautés locales de la RNNTT, la déclaration, dite de Dongoumi, réaffirmant l’engagement des communautés locales à participer aux efforts de conservation notamment.

Durant cette visite, le Ministre en charge de l’Environnement a également lancé officiellement l’album Addax de l’Orchestre Dangana (mettre le lien vers la vidéo).

Les Ministres ont également pu participer au suivi écologique dans le bloc Nord du massif. Ainsi ils ont pu dénombrer 12 gazelles Dama, 147 gazelles dorcas dont 40 males, 10 outardes de Nubie, 7 fennecs et observer 4 traces de mouflons, 10 traces de dama et une trace de chacal. Le Ministre d’Etat, fils du terroir, connaissant bien la zone, a pu constater que le pâturage n’est pas assez bon et que la richesse de la biodiversité de la zone a diminué depuis 30 ans.

Après le décret de création de la réserve en 2012 par le gouvernement de la septième république, cette visite est sans nul doute une preuve de l’engagement politique total du gouvernement en faveur de la conservation de la nature. Cette visite a impulsé un nouveau dynamisme à tous ceux qui participent aux efforts de conservation et bénéficiera sans nul doute au projet que Noé met en œuvre.

Plus d’information sur la préservation de la Réserve Nationale de Termit et Tin-Toumma