Retour aux actualités

Poisson d’avril ! L’artificialisation des sols a encore de beaux jours devant elle !

02 avril 2019

Contrairement à ce que nous vous annoncions hier, nos décideurs politiques n’ont pas entériné la volonté annoncée dans le Plan Biodiversité de parvenir à zéro artificialisation nette des sols en France.

Pourtant, la lutte contre la fragmentation et la destruction des milieux naturels est une mesure fondamentale pour la protection de la biodiversité.

Rappelons-le, le déclin de la biodiversité c’est notamment le déclin des insectes pollinisateurs indispensables pour la culture de nos fruits et légumes. Mais plus largement l’érosion de la biodiversité, c’est la disparition d’espèces et d’écosystèmes. Sans biodiversité pas de bois, pas de poissons, pas de récoltes, pas de médicaments. A ce rythme, la biodiversité ne pourra bientôt plus répondre aux besoins humains. Il est urgent d’agir !

C’est la raison pour laquelle Noé s’est engagé historiquement pour la protection de la biodiversité. Tous nos programmes s’articulent autour de 4 priorités :

  • Restaurer la naturalité et la connectivité des milieux et limiter significativement l’artificialisation des sols.
  • Lutter contre les pollutions (chimiques, organiques, lumineuses).
  • Reconnecter l’humain et la nature et le rendre acteur de sa protection.
  • Inciter à des modes de production et de consommation durables.

2019 et 2020 sont des années importantes pour la biodiversité. La France accueillera en effet prochainement la plénière de l’IPBES (plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité rassemblant plus de 130 Etats membres) à Paris, ainsi que le Congrès mondial pour la Nature à Marseille. Puis la 15econférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique se tiendra en Chine, elle permettra de fixer de nouveaux objectifs mondiaux pour la biodiversité. Ces échéances sont l’occasion pour nos décideurs politiques de prendre des mesures ambitieuses pour la protection de la biodiversité, et par là même, de la santé humaine.

Nous attendons donc du gouvernement français qu’il se positionne comme leader sur ces questions et commence dès aujourd’hui la mise en œuvre du Plan Biodiversité qui doit servir de feuille de route au Ministère de la Transition écologique et Solidaire.

Noé mène de nombreux programmes pour sauvegarder la biodiversité en France et à l’international, dont le programme "Prairies de Noé"

Vous souhaitez être informé de nos actions, inscrivez vous à notre newsletter.

Vous souhaitez soutenir nos actions, faites un don.