Retour aux actualités

Pélican frisé : Noé plaide contre la chasse en Albanie

26 mai 2016

Le pélican frisé, espèce rare vivant principalement dans les zones humides du bassin méditerranéen, est menacé par les activités intensives de chasse en Albanie. Début 2016, Noé et ses partenaires ont travaillé avec le gouvernement albanais sur une proposition de loi qui prolongerait de 5 ans l'interdiction de la chasse afin de protéger la faune des zones humides. Le texte est actuellement en discussion au parlement.

Le pélican frisé (Pelecanus crispus) est l’espèce de pélican la plus rare sur les 8 existantes dans le monde. Dépendantes des zones humides, on la trouve principalement dans les Balkans (Albanie et Monténégro). C’est une espèce parapluie : sa protection bénéficie aux espèces partageant le même milieu de vie. Son extinction pourrait donc impacter tout l’écosystème dans lequel elle vit.

Depuis près de 20 ans en Albanie des activités de chasse, souvent illégales, on causé un déclin inquiétant de la faune sauvage dans le pays, y compris dans des zones protégées. Ces activités intensives de chasse ont causé de multiples nuisances pour les pélicans frisés, notamment durant leurs périodes de reproduction. En conséquence, leur nombre a diminué.

En 2014, face à une situation d’urgence pour la faune sauvage, le gouvernement albanais a interdit la chasse pour une durée de 2 ans. Pendant cette période, grâce à cette mesure et à l’intervention de plusieurs acteurs dont Noé, la situation de la faune dans les zones humides s’est améliorée. La population de pélicans frisés a augmenté et l’on a compté 48 naissances en 2015, contre seulement 21 en 2014.

Mais cela n’est pas suffisant. Pour laisser le temps aux populations de pélicans frisés et autres espèces de se régénérer, l’interdiction de la chasse doit être prolongée de plusieurs années.

Début 2016 l’équipe de Noé a participé à l’élaboration d’une proposition de loi renouvelant l’interdiction de chasser pour 5 ans. Le texte est en ce moment à l’étude au parlement albanais.

A l’heure actuelle, Noé plaide activement en faveur de cette proposition de loi. Notre équipe a pris la parole lors de commissions parlementaires et a rencontré des membres du Ministère de l’Environnement albanais. A l’occasion du Pelicans Day organisé le 10 mai (observation de pélicans frisés, visite de sites...), Noé a sensibilisé le public et les médias sur la nécessité de sauvegarder de cette espèce rare.