Retour aux actualités

Noé lance un appel à projet en faveur des pollinisateurs sauvages

20 mai 2018

A l'occasion de la première journée mondiale de l'abeille, Noé lance son appel à projet « SOS pollinisateurs sauvages » . Pour renforcer ses actions en faveur de la préservation des pollinisateurs sauvages, Noé propose de soutenir les associations locales qui œuvrent sur le terrain et contribuent à leur sauvegarde.

Les abeilles domestiques ont un rôle essentiel dans la pollinisation des cultures mais elles ne sont pas les seules ! Il ne faut pas oublier les quelque 1000 espèces d’abeilles sauvages[1] présentent en France et l’ensemble des pollinisateurs sauvages (bourdons, papillons, syrphes, coléoptères…) qui contribuent massivement à la pollinisation. En effet, 90% des plantes sauvages et plus des trois quarts des cultures vivrières dans le monde, dont pratiquement tous les fruits et les légumes, dépendent des pollinisateurs.

Un récent rapport d’un collectif de 15 000 scientifiques a récemment alerté sur un déclin massif de la biodiversité : plus de 80% des insectes volants auraient disparu en l’espace de 30 ans sur le territoire Européen. Il est grand temps d’agir !

Noé est une association d’intérêt général ayant pour mission de sauvegarder et de restaurer la biodiversité, pour le bien-être de tous les êtres vivants, et en particulier de l’humanité. Face au déclin des pollinisateurs sauvages et des surfaces en prairie depuis plusieurs dizaines d’années, Noé a décidé d’agir et a lancé en 2009 le programme « Prairies de Noé ». Ce programme a pour objectif de préserver les pollinisateurs sauvages et la biodiversité des milieux prairiaux en restaurant des zones refuges, sources de nourriture et lieux de reproduction.

Si des travaux de restauration des milieux sont engagés et avancés dans le cadre du programme « Prairies de Noé », Noé souhaite à présent renforcer son action de conservation des milieux d’accueil des populations de pollinisateurs en soutenant les acteurs locaux. L’objectif est de soutenir la mise en place d’actions concrètes pour la préservation des espèces menacées, et de leurs habitats. Car protéger et maintenir les populations d’insectes pollinisateurs en bon état de conservation, c’est aussi favoriser d’autres espèces et contribuer ainsi aux équilibres écologiques dont nous dépendons. 

L’appel à projet se déroulera du 20 mai au 30 septembre 2018. 

Pour plus d’information sur l’appel à projet, rendez-vous sur la page dédiée de notre site : Appel à projets SOS pollinisateurs sauvages.

 

[1] Nombre d’espèces en France. En Europe on compte 2000 espèces et au moins 20 000 sur la planète.