Retour aux actualités

Fusion avec Man & Nature

L’ONG Man and Nature rejoint l’association Noé

24 janvier 2019

Depuis le 1er janvier 2019, Noé a fusionné avec Man and Nature, une organisation de solidarité internationale qui œuvre à la conservation de la biodiversité des écosystèmes tropicaux, en s’appuyant sur la valorisation économique des ressources naturelles et le soutien aux OSC locales (organisations de la société civile) dans les pays du Sud.

Logo Man and Nature

Noé et Man and Nature, qui poursuivent des objectifs communs en faveur de la biodiversité, souhaitent avec cette fusion développer les synergies et les complémentarités existantes.

La stratégie de Man and Nature repose sur le soutien à des filières naturelles durables, créant des opportunités économiques pour les communautés locales du Sud en partenariat avec les entreprises privées du Nord. L'ONG est notamment présente en Afrique Centrale et Asie du Sud-Est.

L’exemple du projet de protection du couloir des éléphants au Burkina Faso

Man and Nature développe au Burkina Faso, un projet sur le Ranch de Nazinga (un espace protégé de 913 km²) qui abrite notamment une population de plus de 600 éléphants ainsi que de nombreuses autres espèces : antilopes, buffles, singes, crocodiles ou oiseaux. Un corridor forestier de 4500 ha, connu sous le nom de « Corridor Elephants » (couloir des éléphants), permet à cette faune de se déplacer au sein de l’espace protégé.

Cependant, les pressions exercées sur ce corridor sont fortes : surexploitation des ressources naturelles (braconnage, production de charbon, coupe de bois), pâturage intensif du bétail, extension agricole... Les zones forestières sont coupées pour laisser place aux monocultures de coton, très consommatrices en pesticides et perçues comme principale opportunité économique par les populations locales. Si rien n’est fait, le corridor risque de disparaître, coupant ainsi une voie ancestrale de déplacement de la grande faune.

La solution alors déployée par Man and Nature et son partenaire associatif local NatuDev, est de proposer aux communautés une alternative économique qui ne soit pas dévastatrice pour la biodiversité : la production de miel et de beurre de karité biologiques en exploitant les ressources naturelles locales.

Karité

Par ce projet, Man and Nature sensibilise les populations aux activités nuisibles au sein du corridor, met en place des techniques de « Régénération Naturelle Assistée » pour assurer la restauration de la forêt, forme les femmes à la production de karité et leur fournit les équipements, promeut l’apiculture pour la régénération naturelle de la flore par la pollinisation et pour augmenter les revenus de la population locale et enfin, soutient la commercialisation des produits finis afin d’offrir des débouchés immédiats aux productrices.

C’est donc naturellement que Noé a identifié Man and Nature comme allié, car les deux structures partagent les mêmes ambitions et la même vision. Noé, dont la mission est de sauvegarder la biodiversité en France et à l’international, en mettant en œuvre des programmes de conservation d’espèces menacées, de préservation d’espaces naturels ainsi que des programmes d’éducation et d’accompagnement, s’attache aussi à prendre en compte les réalités sociales, culturelles et économiques pour trouver des solutions globales.

Les actions de Noé et Man and Nature partagent donc les mêmes objectifs pour la sauvegarde de la biodiversité. La complémentarité des deux ONG permettra d’enrichir les programmes existants, et d'en créer de nouveaux, encore plus ambitieux !

Une nouvelle aventure commence pour Noé et Man and Nature, qui s’écrit dès à présent…