Retour aux actualités

Les actions de Noé en faveur des pollinisateurs

13 décembre 2016

Noé est engagée très fortement dans la sauvegarde des abeilles sauvages et la lutte contre l’utilisation massive des pesticides en impliquant tous les acteurs du territoires : particuliers, collectivités, entreprises, institutionnels, etc.

Reconnu comme apporteur de solutions alternatives efficaces pour la restauration et la gestion écologique dans les jardins, espaces végétalisés mais aussi dans les zones agricoles, Noé est signataire du Plan Ecophyto 2018 et prend part aux réunions et discussions pour la définition du Plan national Ecophyto 2, à la demande du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie (MEDDE) et de l’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA).

Noé est membre du comité de labellisation du label BeeFriendly et du label Apicité.

Noé est membre du comité d’organisation de la Semaine pour les alternatives aux pesticides.

Le 22 novembre dernier, Ségolène Royal, Ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, et Barbara Pompili, Secrétaire d’État à la biodiversité, présentaient 7 nouvelles actions pour renforcer le plan national « France Terre de Pollinisateurs ». L’une d’entre elles consiste à favoriser les pratiques agricoles favorables aux pollinisateurs, notamment dans les filières des entreprises agroalimentaires en prenant exemple sur l’expérience réussie du partenariat entre Noé et son partenaire LU à travers la Charte « LU Harmony ».

Noé s’est engagé aux côtés de la Fondation Nicolas Hulot et de nombreuses associations pour la signature d’un moratoire sur les néonicotinoïdes.  Grace aux 670 000 signatures, le sujet a été pris en compte dans la loi pour la reconquête pour la biodiversité. Mercredi 20 juillet, la loi pour la reconquête de la biodiversité a été définitivement votée par l’Assemblée nationale. Tous les pesticides de la famille des néonicotinoïdes seront interdits à partir du 1er septembre 2018 même si des dérogations seront possibles jusqu’en 2020.

En 2017, Noé s’engagera également sur la protection des sols. Élément essentiel de notre agriculture, l’activité biologique des sols dépend de la bonne santé de la biodiversité des sols. Et ceux-ci ont été fortement dégradés par l’utilisation massive de produits phytosanitaires ces dernières années. Or leur importance n’est pas reconnue.. Noé a décidé d’agir pour inverser cette tendance.

Noé a besoin de vous pour continuer ses actions de plaidoyer, aidez- nous, faites un don à Noé.