Retour aux actualités

Découvrez la nouvelle publication de Noé en partenariat avec la CDC Biodiversité : « Le Zéro Phyto dans nos lieux de vie : solutions et mise en œuvre »

07 octobre 2020

Le sujet des alternatives aux pesticides de synthèse est un thème fort que Noé porte depuis de nombreuses années par le biais de ses programmes d’intérêt général et notamment grâce au programme « Jardins de Noé ».

Ainsi en 2019, Noé soulignait le fait que de nombreux espaces verts échappaient à la Loi Labbé et portait alors un plaidoyer pour l’extension de cette loi à tous les lieux de vie aux côtés de 9 associations de protection de la biodiversité. Dans ce cadre, nous avions organisé en octobre de la même année, un colloque au Palais du Luxembourg avec le sénateur Joël Labbé, et en présence de Barbara Pompili, actuelle Ministre de la Transition Écologique et Solidaire.

Fort du succès de ce colloque et des messages communs qui ont été portés en faveur de l’extension de la Loi Labbé sur tous les lieux de vie, nous avons eu la volonté de capitaliser ces retours d’expérience par la rédaction d’une publication avec la Mission Économie de la Biodiversité de la CDC Biodiversité.

A travers différents témoignages d’acteurs ayant vécu la transition vers le Zéro Phyto, l’objectif de cette publication est de donner aux différents acteurs, publics ou privés, les outils pour mettre en place les alternatives techniques, ainsi que les arguments écologiques, économiques, sanitaires et sociaux pour engager une démarche Zéro Phyto ambitieuse ou poursuivre les actions mises en œuvre dans une logique d’amélioration continue.

Consulter la publication de Noé et de la CDC : "Le Zéro Phyto dans nos lieux de vie : solutions et mise en oeuvre"

Sommaire

ÉDITO

MARC ABADIE – Président de CDC Biodiversité
VALÉRIE COLLIN – Secrétaire Générale de Noé

1 – Utilisation des produits phytopharmaceutiques de synthèse dans les lieux de vie : de quoi parle-t-on ?
1.1 Caractérisation des produits phytopharmaceutiques de synthèse
1.2 La réglementation relative aux Jardins, espaces verts et infrastructures (JEVI) : un état des lieux

2 – Pourquoi l’élimination des pesticides dans l’ensemble des lieux de vie est-elle un enjeu clé ?
2.1 Des impacts directs sur la santé humaine
2.2 Des effets sur la biodiversité et par conséquent sur les êtres humains
2.3 Au-delà de l’abandon des pesticides de synthèse, de nombreux bénéfices et co-bénéfices liés à la gestion écologique des espaces verts

3 – Alternatives aux pesticides de synthèse : quelles solutions techniques ?
3.1 Une palette grandissante de solutions, éprouvées et en développement
3.2 Des solutions à privilégier pour la santé et la biodiversité

4 – Comment lever les freins à la mise en place de la démarche Zéro Phyto ?
4.1 Impulser le changement
4.2 Acquérir les connaissances et les compétences
4.3 Mettre en place un modèle économique robuste
4.4 Valoriser sa démarche Zéro Phyto