Retour aux actualités

Les actions de Noé s’inscrivent dans la durée en Nouvelle-Calédonie

03 avril 2017

Les actions de Noé s’inscrivent dans la durée en Nouvelle-Calédonie grâce à l’obtention d’une subvention BEST 2.0 de l’Union Européenne ! Ce financement va permettre au programme de préservation et de conservation des palmiers et conifères menacés des forêts humides et des maquis de Nouvelle-Calédonie de renforcer les mesures et outils de conservation de ces espèces emblématiques au cours des 16 prochains mois.

Avec plus de 2 000 espèces végétales, dont 83% endémiques pour la forêt humide, et près de 90% d’espèces végétales endémiques sur les 1 140 répertoriées pour le maquis minier, ces deux milieux terrestres sont les plus riches et originaux de Nouvelle-Calédonie. Les palmiers et conifères sont des espèces emblématiques de ces milieux et les porte-drapeaux du patrimoine biologique et culturel du territoire. Ils sont caractérisés par un fort taux d'endémicité et une grande fragilité vis-à-vis des diverses perturbations des milieux, notamment celles induites par l'activité humaine (feux de brousse, exploitation minière) et les espèces invasives. En effet, la moitié des conifères et un quart des palmiers présents dans l'archipel sont en danger d'extinction selon les Critères de la Liste Rouge de l'UICN.

Pour répondre à cette problématique et en s’appuyant sur les acquis du programme « Palmiers et Conifères de Nouvelle-Calédonie », Noé a lancé le projet « renforcement des mesures et outils de conservation des palmiers et conifères menacés des forêts humides et des maquis de Nouvelle-Calédonie », grâce au soutien de l’Union Européenne à travers le programme BEST 2.0.  Le projet propose une approche intégrée et participative pour la mise en œuvre de mesures et d’outils dédiés à la conservation in et ex-situ de 5 espèces cibles, au travers des actions suivantes :

- le renforcement des capacités de 4 pépinières de conservation grâce à l’acquisition de matériel, la formation des gérants, et la formalisation des protocoles de production ;

- la création d’un guide méthodologique pour la conservation et la restauration de la forêt humide et des peuplements des espèces cibles ;

- la création et la diffusion de fiches de reconnaissances pour lutter contre trafic illégal des espèces menacées ;

- l’élaboration de panneaux d’information et de posters, ainsi que l’instauration d’un lien fort avec le public via la communication et une visibilité accrue du programme sur les réseaux sociaux.

L’implication de tous les partenaires sur ce projet devra aboutir au maintien de populations viables des espèces cibles et du bon état de conservation de leurs habitats grâce à la mise en place d’une stratégie de conservation concertée intégrant un développement local basé sur l'utilisation durable des ressources naturelles. Le projet vise également à contribuer au renforcement du cadre réglementaire pour la conservation des 5 espèces cibles et de leurs habitats. Finalement, les actions du projet permettront de sensibiliser le grand public aux enjeux de conservation des palmiers et conifères afin de faire évoluer les pratiques.

Afin d'être informé des actions de Noé en Nouvelle-Calédonie, nous vous invitons à suivre la page Facebook "Noé Nouvelle-Caledonie" dédiée à cet effet : https://www.facebook.com/NoePCNC/?fref=ts