Retour aux actualités

Moineau

Au printemps, un cauchemar de taille pour les oiseaux

24 avril 2019

Ça y est le printemps est de retour, les espaces verts se colorent, bourdonnent, semblent reprendre vie. Cette effervescence nous donne envie de retourner au jardin : planter de nouvelles fleurs, préparer le potager, tailler nos haies, élaguer les arbres… Pourtant tailler et élaguer au printemps ou en été peut avoir des conséquences néfastes sur la reproduction des oiseaux. Noé propose un petit point sur le cadre et les limites de la législation ainsi que les bonnes pratiques à adopter.

Calvados (14) Basse-Normandie France

La législation n'est pas la même pour un agriculteur, un particulier ou une collectivité. Tandis que pour l'agriculteur, des obligations environnementales peuvent s'appliquer, pour les autres, seules les questions de sécurité et de risque de dégâts sont pris en compte.

Ainsi, seul les agriculteurs recevant des aides de la Politique Agricole Commune (PAC), depuis la réforme en 2015, ont interdiction de tailler leurs haies entre le 1er avril et le 31 juillet afin de préserver la nidification des oiseaux. Il leur est tout de même possible d’entretenir aux pieds des haies pour éviter le désherbage chimique, ou de tailler pour des raisons de sécurité invoquées par une autorité extérieure.

De son côté, le particulier n’a aucune contrainte pour la période de taille, seulement des obligations d’entretien (distance et hauteur à respecter) vis-à-vis de ses voisins. Celles-ci peuvent être plus spécifiques si les haies sont mitoyennes à un espace public (route, trottoir, feu tricolore…) pouvant gêner la visibilité ou la circulation, il en est de même pour les entreprises.

Tourterelle turque dans son nid près d'une maisonMême si la législation ne s’applique pas à tout le monde, la protection de la biodiversité est pourtant une affaire de tous. Noé recommande donc de suivre quelques règles afin de préserver les lieux de nidifications et d’alimentation.

Tandis qu’en hiver l’installation de mangeoires est la bienvenue pour aider les oiseaux, en été c’est l’arrêt de la taille qui est fortement apprécié pour la protection des nids et des réserves de nourriture.

Noé conseille donc de privilégier l’automne pour la taille annuelle. Ainsi, les oiseaux pourront profiter pleinement des haies, arbres et arbustes pour la reproduction, la nidification mais aussi pour se nourrir des fruits et insectes qui y sont abrités au printemps et à l’été. Ce ne seront d’ailleurs pas les seuls, les pollinisateurs pourront aussi bénéficier de la floraison.

Des associations se mobilisent pour essayer de faire prendre conscience du problème. En Alsace par exemple, suite à un travail de la part de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), un arrêté préfectoral a été mis en place pour interdire la taille des haies, par n’importe quel usager, entre le 15 mars et le 31 juillet.

Noé, au travers de son programme Jardins de Noé, propose la mise en place de pratiques favorables à la gestion écologique au jardin, accessible à tous. De plus, Jardins de Noé, en accompagnant les collectivités et les entreprises, les sensibilisent à des mesures favorables à la biodiversité, dont la limitation de la taille au printemps et en été.