Retour aux actualités

PELLENC

Le partenaire du mois : rencontre avec Juliette Manson, chargée de relations publiques chez PELLENC

30 septembre 2019

Nous avons rencontré Juliette Manson, Chargée de relations publiques chez PELLENC, qui apporte son soutien depuis cette année aux programmes Fermes de Noé et Jardins de Noé. Juliette a accepté de répondre à nos questions afin de mieux comprendre ce partenariat.

Bonjour Juliette. Vous êtes chargée des relations publiques du groupe PELLENC. Pouvez-vous nous présenter rapidement ce qu’est PELLENC ?

PELLENCPELLENC est un groupe à dimension internationale spécialisé dans la conception, la production et la commercialisation de machines, d’équipements et d’outillages électroportatifs pour l’agriculture spécialisée et l’entretien des espaces verts.

Proche du monde agricole et des collectivités locales depuis sa création en 1973, il équipe aujourd’hui plus de 500 000 professionnels partout dans le monde.

PELLENC est récemment devenu partenaire de l’association Noé. Qu’est-ce qui a motivé ce partenariat du côté de PELLENC ? Pourquoi avoir choisi de soutenir Noé ?

Depuis sa création, le groupe cherche à réduire l’impact de l’homme sur la nature. Nos gammes d’outils électriques évitent les émissions de CO2 et les nuisances sonores et sont des alternatives efficaces aux traitements chimiques.

Au-delà de ces innovations, qui contribuent à respecter la biodiversité, le groupe mène également des actions de sensibilisation auprès des professionnels pour démocratiser les bonnes pratiques environnementales en agriculture et dans le secteur des espaces verts.

Fort de ces engagements, c’est tout naturellement que le groupe PELLENC s’est associé à Noé, qui porte des projets visant à développer des fermes et des jardins écoresponsables.

Le soutien financier de PELLENC est destiné aux Jardins et aux Fermes de Noé. On devine assez bien les liens entre ces programmes de Noé et les activités de PELLENC. Quelles ambitions poursuivez-vous à travers ce partenariat ?

Ce partenariat est pour PELLENC une chance unique de mieux appréhender les enjeux environnementaux dans l’agriculture et dans la gestion des espaces verts.

Aux côtés des experts de l’association Noé, nous poursuivons une double ambition : nous améliorer sur le plan environnemental et inciter notre écosystème à développer des pratiques plus responsables.

Est-ce une volonté du groupe que de s’ouvrir sur le monde des ONG et de s’associer à des structures qui oeuvrent pour la protection de la nature ou l’environnement ? PELLENC soutient-il spécifiquement cette cause ? En aide-t-il d’autres ?

Le groupe PELLENC s’investit principalement dans des projets en lien avec ses domaines d’activités (gestion des espaces verts et urbains, viticulture, viniculture, arboriculture ou encore oléiculture).

Le partenariat avec Noé est le premier projet d’envergure mené par PELLENC en faveur de la biodiversité.

Qu’est-ce que cette collaboration avec une association de protection de la biodiversité apporte aux équipes de PELLENC plus particulièrement ?

Ce partenariat nous permet de soutenir et d’accompagner l’approfondissement des connaissances de nos équipes en matière de « bonne conduite environnementale ». Une collaboration précieuse qui sera également un atout dans nos relations avec nos partenaires, nos distributeurs et nos clients.

PELLENC est aussi l’organisateur des « Trophées Paysagistes pour l’Environnement ». Pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

Le groupe PELLENC a créé les « Trophées Paysagistes pour l’Environnement » dans le but de mettre à l’honneur les paysagistes, collectivités et autres entités privées et publiques qui véhiculent des valeurs fortes liées au respect de l’environnement. Ainsi, ceux qui travaillent à la gestion différenciée et qui s’attachent à de bonnes pratiques minimisant les coûts d’entretien et l’impact environnemental peuvent être récompensés une fois par an, après étude de leur dossier par un jury d’experts indépendants. Après deux éditions, cette opération rencontre un vif succès, ce qui nous encourage à continuer dans cette voie.

Que diriez-vous à un potentiel mécène pour le convaincre d’apporter son soutien à Noé ?

Nous avons tous un rôle à jouer dans cette grande « bataille » qu’est la prise en compte de l’environnement dans nos habitudes de vie. A leurs échelles, les entreprises doivent elles aussi être les moteurs de cette prise de conscience.  PELLENC a la possibilité d’agir et toutes les initiatives, grandes ou petites, qui permettront de contribuer à la préservation de l’environnement doivent être considérées.