Les prairies, des zones de refuge pour les insectes pollinisateurs

Les prairies contribuent au maintien de nombreuses espèces végétales et animales. Les insectes par exemple y trouvent des plantes adaptées à leurs besoins alimentaires qui leur permettent la réalisation de leur cycle de vie.

Mélange Noé pollinisateurs sauvage 8 © Nova Flore

Une mission essentielle pour :

  • Préserver les pollinisateurs sauvages (abeilles sauvages, papillons, bourdons, syrphes) en restaurant des zones refuges sources de nourriture et lieu de reproduction.
  • Accompagner les gestionnaires dans la gestion différenciée de leurs espaces.
  • Evaluer les pratiques de gestion et les aménagements favorables à la biodiversité avec le protocole Propage.
  • Sensibiliser le grand public au déclin des pollinisateurs sauvages et à l’intérêt des prairies de fleurs sauvages.