Les prairies, des zones de refuge pour la biodiversité

Terres agricoles, infrastructures linéaires, zones aéroportuaires… représentent un potentiel important d’accueil, de maintien et de restauration de la biodiversité. Les espèces végétales, insectes pollinisateurs et petits mammifères peuvent y trouver refuge pour réaliser leur cycle de vie si les modes de gestion mis en place respectent le fonctionnement des écosystèmes naturels.

Mélange Noé pollinisateurs sauvage 8 © Nova Flore

Ce programme est articulé autour de 4 objectifs principaux :

  • Préserver et restaurer les milieux ouverts pour en faire des zones d’accueil de la biodiversité ;
  • Accompagner les gestionnaires de ces milieux dans le changement de leurs pratiques vers un respect des équilibres naturels, en mobilisant directement les donneurs d’ordre des différents secteurs concernés ;
  • Evaluer ces pratiques et le retour de la biodiversité au niveau local et national grâce à des protocoles de sciences participatives ;
  • Sensibiliser le grand public au déclin de la biodiversité et à la nécessité des changements de comportements.

Il propose ainsi :

Aux industries agroalimentaires et acteurs de la grande distribution :

  • un programme ambitieux de transformation de vos filières d’approvisionnement en matières premières en accompagnant tous les acteurs (agriculteurs, coopératives, premières transformation…) pour l’adoption de bonnes pratiques agricoles ;
  • une stratégie de valorisation et de visibilité de votre démarche auprès du consommateurs en s’appuyant sur une demande de plus en forte en produits locaux, sains et respectueux de l’environnement ;
  • des outils pour favoriser la sensibilisation et l’engagement de vos collaborateurs et parties prenantes locales dans la préservation de la biodiversité ;
  • un renforcement permanent de votre positionnement auprès des leaders d’opinion de la transition agroécologique.

Aux gestionnaires d’infrastructures :

  • des outils complets pour aménager, gérer et suivre vos dépendances vertes, et valoriser les actions menées ;
  • un accompagnement pour déployer progressivement ces outils sur l’ensemble de vos dépendances vertes ;
  • des outils pour favoriser la sensibilisation et l’engagement des collaborateurs et parties prenantes locales dans la préservation de la biodiversité.

Depuis 2016, Noé accompagne par exemple la direction des routes du Ministère de l’Environnement pour déployer le programme Prairies de Noé sur les accotements des 12.000 km de routes nationales de France métropolitaine.