La nuit, un monde fabuleux

Retour aux actualités

Apprenez à connaître et protéger la nature avec la FCPN !

28 mai 2020

En 2020, Noé relance les Relais des Observatoires de la Biodiversité ! Il s’agit d’un ensemble de structures partenaires qui permettront de relayer ces programmes de sciences participatives et de les faire connaitre à leurs sympathisants. La première structure à avoir rejoint les Relais est la Fédération des clubs Connaître et Protéger la Nature (FCPN). Nous vous proposons donc de découvrir cette association et ses sympathiques actions !

La FCPN : pour qui et pourquoi ?

La FCPN fait référence dans le domaine de l’éducation à la nature et du développement de la culture naturaliste depuis près de 40 ans, grâce à ses nombreuses productions pédagogiques alliant rigueur scientifique et humour : cahiers techniques, fiches d’activités natures, scénarios pédagogiques, jeux éducatifs, affiches, expositions… Elle propose également des formations dédiées aux passeurs de nature et mène régulièrement des campagnes d’éducation à la nature pour le grand public.

Mais la FCPN, c’est avant tout un réseau de 750 adhérents CPN, répartis dans toute la France, en Europe et en Afrique, qui représentent près de 15 000 personnes. Les CPN viennent de tous horizons, en groupe, seul, en famille, au sein d’une association, d’un centre social, dans un établissement scolaire, tout est possible… Ils rassemblent tous les âges, enfants, adolescents, jeunes adultes et moins jeunes…

Leur crédo : l’envie de mieux connaître la nature pour la protéger !

Chez les CPN, on applique la pédagogie active. On apprend en s’amusant à reconnaître les fleurs des bois, les plantes des talus, les arbres, les insectes, les oiseaux… On joue les explorateurs dans la forêt, on étudie les petites bêtes de la mare ou de la rivière, on observe les animaux de bord de mer, ou au cœur même de la ville ! On mène l’enquête pour savoir à qui appartient ce nid, ce terrier, ces indices, ces empreintes… On découvre la nature la nuit : le chant des chouettes et des hiboux, le vol des chauves-souris, le nez dans les étoiles. On constitue son herbier, on récolte des plantes sauvages pour les cuisiner. Le moindre petit signe de vie animale ou végétale nous embarque dans une formidable enquête.

Mais être CPN, c’est aussi agir pour la Nature et la Biodiversité. On apprend à aimer et respecter la nature ordinaire. On découvre les gestes simples qui protègent la faune et la flore. On réalise dans sa commune de véritables actions en faveur de la nature : planter des arbres, creuser une mare, construire des nichoirs et mangeoires, aménager des refuges à insectes, à hérissons ou à chauves-souris, créer une mini-réserve… afin d’aider les animaux et les plantes qui nous entourent. On partage une passion en réalisant des expositions, un sentier de découverte ou en éditant un journal dans son école, sa ville ou son village. Mille et une actions toutes aussi passionnantes et tellement riches d’enseignements.

Si vous aussi avez envie de devenir acteur de la connaissance de la biodiversité et de sa protection, rejoignez la grande famille des CPN et participez à un « club nature », créez votre propre club, devenez une « famille CPN », ou bien encore abonnez-vous aux publications de la FCPN !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la FCPN ou envoyez un mail à info@fcpn.org.

Les actus de la FCPN

La FCPN mène actuellement une campagne autour des « mal aimés » : araignées, serpents, guêpes, chauves-souris… Rampants, gluants, piquants, velus… Autant d’espèces souvent boudées du plus grand nombre qu’il est grand temps de réhabiliter dans nos esprits !

Cette campagne touche directement au sensible, à la façon dont chacun ressent les choses. Certaines espèces, telles que les araignées par exemple, sont souvent victimes de dégoût, souvent par méconnaissance, parfois sans explication rationnelle. Ce ressenti est propre à chacun. Il est parfois transmis des adultes aux enfants, entraînant un rejet, voire une peur de cet animal. À travers cette campagne, chaque participant amène son entourage à découvrir des espèces dites mal-aimées. Il devient acteur d’une grande enquête qui répondra à la question : « Pourquoi sont-ils si mal aimés ? ». Il étoffe ses connaissances, met en place des actions concrètes de protection et devient l’ambassadeur de ces espèces. L’objectif : apprendre à voir la nature autrement, s’y intéresser et la comprendre, pour mieux la respecter et la protéger, puis transmettre à son tour cette connaissance.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site dédié !

Retrouvez également le dernier né des cahiers techniques qui traite du sujet piquant des serpents ! Apprenez-en plus sur ces fascinants reptiles et sensibilisez-vous (ainsi que votre entourage) à leur préservation. En 52 pages, ce cahier vous présentera des éléments de biologie et d’écologie, les différentes espèces que l’on peut retrouver en France métropolitaine et les actions que vous pouvez mettre en place pour les protéger.

Pour en savoir plus, c’est par ici !