Man and Nature

La problématique

Les écosystèmes sont soumis à une dégradation accélérée dans les pays tropicaux:

  • forte croissance démographique,
  • pression foncière,
  • surexploitation des ressources naturelles,
  • administrations de la protection de la nature défaillantes, sans moyens et souvent corrompues,
  • exploitations forestières et minières non durables et souvent illégales,
  • plantations industrielles à grande échelle...

L’ensemble de ces facteurs conduit à la perte de biodiversité, au détriment des populations rurales les plus pauvres qui en vivent traditionnellement.

Historiquement, l’essentiel des actions de conservation de la nature dans les pays du Sud a porté sur le renforcement de la protection de zones riches en biodiversité contre l’accès des populations locales.

Les appuis internationaux ont soutenu l’Etat comme acteur central pour tenter de renforcer les mesures réglementaires de protection et l’organisation de la surveillance. Très peu de moyens ont été mobilisés sur l’implication des populations et le développement d’activités économiques. Force est de constater que cette approche n’a guère donné de résultat probant.

Conjuguer nature et développement

Et pourtant cette situation n’est pas inéluctable. Les populations locales sont conscientes des dégradations, mais elles ne peuvent résister aux exploitants extérieurs ou sont elles-mêmes dans un état de survie à court terme les empêchant de gérer leurs ressources dans la durée.

Les solutions à la dégradation des écosystèmes et la perte de biodiversité passent par une gestion communautaire des ressources naturelles et des alternatives économiques. L’amélioration des revenus des populations grâce au développement de filières dites « vertes » leur permet de soutenir la mise en place d’aires protégées et d’adopter un mode de gestion durable de ces espaces.

C’est dans cette optique que s’inscrit l’action de Man & Nature, par le soutien à une exploitation comprise et raisonnée des ressources naturelles et à un revenu équitable pour les populations locales du Sud, en partenariat avec les entreprises privées du Nord.

Man & Nature intervient dans des zones riches en biodiversité, avec des populations vivant au sein et en périphérie d’aires protégées.

Son objectif principal est d’offrir aux communautés locales un tremplin économique et social tout en contribuant à la conservation de la biodiversité. Son action consiste à structurer des filières durables d'ingrédients naturels et à identifier des débouchés pour les produits développés.

Ainsi, Man & Nature participe à générer des changements, dans le respect des us et coutumes locaux : prise de conscience des pressions sur le milieu naturel, mise en valeur d’une ressource naturelle peu ou pas exploitée, apport de nouvelles techniques de transformation, émergence de nouvelles filières, développement de mécanismes de gestion communautaire, etc.

Man & Nature dispose déjà d'une expérience importante et de résultats concrets. Depuis 2010, 33 projets ont été engagés dans 19 pays.

Découvrir la carte des projets